navigation

Accueil > Actu > La patate chaude de l’identité nationale 21 novembre, 2009

Posté par voloes dans : actualitas france , ajouter un commentaire

L’identité nationale fait un retour triomphal sur le devant de la scène politique française depuis qu’Eric Besson a lancé, à la surprise générale, un débat national sur le thème Qu’est-ce qu’être français ‘ La droite, hormis Christine Boutin et Alain Juppé, s’est félicitée publiquement de cette initiative du ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale.

Selon les instituts de sondage, ce thème trouve en effet un écho chez les Français, comme le confirme la politologue Sophie Duchesne : Les gens sont angoissés par le sentiment de perte de puissance de la France face à la globalisation. Cela se constate surtout dans les milieux populaires, explique le politologue Olivier Ihl : La droite développe les notions de sécurité et d’identité nationale depuis quinze ans pour peser sur ces milieux pas toujours satisfaits par sa politique économique. La candidate socialiste Ségolène Royal, pour ne pas rééditer l’erreur de Jospin, tentera de contrer Sarko.

Des critiques un peu courtes pour Sophie Duchesne : On a stigmatisé cette histoire de drapeau, mais sur le fond Royal a été courageuse et a fait des propositions différentes de celle de Sarkozy avec son ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale, notamment avec son concept de France plurielle.

Sa capitulation idéologique, plus ou moins inconsciente, la met en situation de faiblesse. Un autre pan de la gauche refuse de s’emparer de cette notion, explique Sophie Duchesne, parce qu’elle fait écran à quelque chose de plus essentiel : la lutte sociale.

Source: http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/1257852600/article/la-patate-chaude-de-lidentite-nationale/
Sponsored Links : | Emploi Offres d emploi | Multim eacute dia Autres | Loisirs DVD

Egypte – Algérie : le match de la peur

Posté par voloes dans : actualitas presse , ajouter un commentaire

Alertée par le tapage médiatique autour de cette rencontre et les dérapages de certains médias égyptiens et algériens, la FIFA avait pourtant mis en garde, dans une correspondance le 8 novembre dernier, la Fédération égyptienne de Football (FEF) contre tous « dépassements ou incidents » lors du match.

Les images de l’attaque tournées par des membres de la délégation algérienne de l’intérieur du bus et des clichés des joueurs algériens blessés circulent pourtant déjà sur le Net.

Le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar, a de son côté indiqué à la radio publique algérienne que « trois joueurs avaient été blessés » lors de cet « incident » provoqué par « un groupe de jeunes qui ont surgi des buissons longeant l’autoroute et jeté des pierres sur le bus ».

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Source: http://www.afrik.com/article17999.html
Sponsored Links : | Loisirs Sports | V eacute hicules | Multim eacute dia T eacute l eacute phonie

la vie de palace/croisière ... |
desperate housewives |
kilari |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les winx
| De tout mon coeur
| les frères scott